UNE APPROCHE NEURO-CONSTRUCTIVISTE POUR AGIR SUR LES TROUBLES DE LA COGNITION MATHÉMATIQUE 

CONTACT:

E-mail: alain.menissier@wanadoo.fr

Les contenus de formation s’inscrivent dans une méthodologie clinique pouvant se qualifier de neuro-constructivisme, dans la mesure où l’on envisage que la modularité du traitement des opérations cognitives se construit au cours du développement à partir des capacités initiales du jeune enfant : l’acquisition des divers mécanismes cognitifs rend alors possible les multiples pratiques du nombre, du calcul et de la cognition mathématique à tous les niveaux de développement.

 

Programmation des formations

Formations proposées par Rééduc-Action/Ménissier Alain :

 

2018

-Rééducation pratique du calcul (du calcul élémentaire à l’entrée dans le calcul algébrique) :

  • Dijon: vendredi 16 et samedi 17 Novembre 2018.

2019 

 

 

LES TROUBLES DE LA COGNITION MATHÉMATIQUE : les principes méthodologiques de la remédiation cognitive (une journée):

  • Nancy : lundi 18 février 2019.

  • Paris : lundi 18 mars 2019.

  • Bordeaux : lundi 20 mai 2019.

  • Lille : lundi 01 juillet 2019.

  • Lyon : lundi 26 août 2019.

  • Tours : lundi 23 septembre 2019.

Remédiation des troubles de la cognition mathématique chez l’adolescent (deux jours):

 

  • Nancy : mardi 19 et mercredi 20 février 2019.

  • Paris : mardi 19 et mercredi 20 mars 2019.

  • La Réunion : mardi 23 avril et mercredi 24 avril 2019.

  • Lille : mardi 02 et mercredi 03 juillet 2019.

  • Lyon : mardi 27 et mercredi 28 août 2019.

  • Tours : mardi 24 et mercredi 25 septembre 2019.

  • Poitiers : lundi 14 et mardi 15 octobre 2019.

La résolution de problèmes arithmétiques dans la remédiation des troubles de la cognition mathématique (deux jours) :

 

  • Besançon : vendredi 29 et samedi 30 mars 2019.

  • Bordeaux : mardi 21 et mercredi 22 mai 2019.

 

Rééducation pratique du calcul (du calcul élémentaire à l’entrée dans le calcul algébrique) (deux jours):

  • Nancy : jeudi 21 et vendredi 22 février 2019.

  • Paris : jeudi 21 et vendredi 22 mars 2019.

  • La Réunion : vendredi 26 et samedi 27 avril 2019.

  • Bordeaux : jeudi 23 et vendredi 24 mai 2019.

  • Lille : jeudi 04 et vendredi 05 juillet 2019.

  • Tours : jeudi 26 et vendredi 27 septembre 2019.

  • Poitiers : mercredi 16 et jeudi 17 octobre 2019.

  • Strasbourg : vendredi 01 et samedi 02 février 2019 [formation  organisée par ADOPSED : contacter cet organisme]

  • Annecy : jeudi 06 et vendredi 07 juin 2019 [formation  organisée par AMO 74 : contacter cet organisme <contact@amo-74.fr>]

 

Espace et géométrie : troubles et remédiation liés aux représentations spatiales et à la mise en place des concepts géométriques (deux jours):

  • Lyon : jeudi 29 et vendredi 30 août 2019.

  • Marseille : lundi 28 et mardi 29 octobre 2019.

  • Dijon : vendredi 06 et samedi 07 décembre 2019.

  • Strasbourg : vendredi 22 et samedi 23 novembre 2019 [formation  organisée par ADOPSED-Strasbourg : contacter cet organisme]

 

Méthodologie clinique du raisonnement (deux jours):

 

  • Toulouse : jeudi 03 et vendredi 04 octobre 2019 [formation  organisée par SDORMP FORM : contacter cet organisme]

 

Le traitement neuropsychologique du nombre et du calcul (une journée) :

 

  • Toulouse : samedi 05 octobre 2019 [formation  organisée par SDORMP FORM : contacter cet organisme]

  

Coût de la formation : 170 € pour une journée, 340 € pour deux jours (repas de midi non compris).

Pour Nancy, Paris, Bordeaux, Lille, Lyon et Tours : 2 + 2 + 1 = 4. Nous offrons la formation d’une journée (principes méthodologiques de la remédiation des troubles de la cognition mathématique) pour une inscription aux deux autres formations.

Numéro de déclaration d’activité comme organisme de formation: 27700075670

> Vous pouvez vous inscrire pour chaque formation en remplissant une fiche individuelle (téléchargement ci-dessous) et en nous l’adressant par courrier postal avec votre règlement

>LIEN DE TÉLECHARGEMENT DE LA FICHE D'INSCRIPTION 2019<

>LIEN DE TÉLÉCHARGEMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION 2019<

Merci de consulter le règlement intérieur de l'organisme de formation:

>LIEN DE TÉLÉCHARGEMENT DU REGLEMENT INTÉRIEUR DE L'ORGANISME DE FORMATION<

> Adresse pour le courrier postal : Alain Ménissier, 1, place Aragon, 70 100 Arc-les-Gray

 

Montréal 1.jpg

Programmes des Formations 2019

LES TROUBLES DE LA COGNITION MATHÉMATIQUE

Les principes méthodologiques de la remédiation cognitive

(Formation d’une journée)

1ère demi-journée :

  • Les Principes méthodologiques de la remédiation cognitive.

  • Apports et limites de la psychologie génétique : la validité des épreuves piagétiennes (et des concepts épistémologiques).

  • Le principe de référence : les deux systèmes de Kahneman et le système inhibiteur (Houdé).

  • Le rôle de la vicariance : savoir multiplier les voies d’accès.

2ième demi-journée :

  • Distinguer les connaissances linguistiques et les connaissances factuelles.

  • La notion des connaissances naïves et familières : le rôle du recodage sémantique et de la congruence entre les situations et les opérations.

  • Le rôle du vocabulaire spécifique mathématique et de la formulation du problème.

  • Les modèles de situation, le contexte sémantique et la mise des problèmes en schémas (cognition incarnée).

  • Penser la remédiation cognitive avec une arme de choix : la métacognition.

  • Développer la pensée divergente à travers des problèmes aux solutions multiples.

LA REMEDIATION DES TROUBLES DE LA COGNITION MATHÉMATIQUE

Chez l’adolescent

(12 heures de formation sur deux jours)

1er jour, matin:

  • Utilisation et connaissance des Nombres et de leur magnitude (naturels, décimaux, fractionnaires) :

  • La représentation décimale et le rôle des valeurs de position.

  • Les fractions et les nombres décimaux : les notions de rationnel-partage et de décimal-abscisse (avec exercices en atelier).

1er jour, après-midi:

  • Utilisation et connaissance des fractions et des nombres décimaux (suite).

  • L’entrée dans l’algèbre : comprendre le signe = comme connecteur logique (analogie-processus) et/ou comme signe d’égalité.

2ième jour, matin:

Connaissance du calcul réfléchi :

  • La transition entre l’arithmétique et l’algèbre.

  • Les connaissances conceptuelles nécessaires au calcul réfléchi au collège.

Connaissances linguistiques et factuelles :

  • Concept et techniques de la division : les notions de division-partition et division-quotition.

  • La notion des connaissances naïves et familières : le rôle du recodage sémantique et de la congruence entre les situations et les opérations.

Résolution de problèmes et raisonnement inférentiel :

  • Les cinq grandes étapes de la résolution de problèmes.

  • Le rôle du vocabulaire spécifique mathématique et de la formulation du problème.

  • Les modèles de situation, le contexte sémantique et la mise des problèmes en schémas.

2ième jour, après-midi:

  • Résolution de problèmes et raisonnement inférentiel (suite) :

  • Typologie des problèmes arithmétiques :

    • Problèmes de type additif : les six grandes relations additives.

    • Problèmes de type multiplicatif : les quatre grandes classes de problèmes, les notions de grandeur, de valeur et d’isomorphismes de mesure.

  • La flexibilité et la rigidité mentale en résolution mentale.

  • Analyse des situations- problèmes (travail en atelier) : savoir catégoriser et schématiser les problèmes arithmétiques.

La résolution de problèmes arithmétiques dans la remédiation des troubles de la cognition mathématique

(formation sur deux jours)

Première journée, matin:

  • Un modèle de résolution : les cinq grandes étapes de la résolution de problèmes.

  • Le rôle du vocabulaire spécifique mathématique et de la formulation du problème.

Après-midi :

  • Les modèles de situation, le contexte sémantique et la mise des problèmes en schémas.

  • Le rôle du recodage sémantique et de la congruence entre les situations et les opérations.

  • Le rôle de l’analogie et des connaissances naïves dans la traduction et l’intégration des données.

Seconde journée, matin:

  • Typologie des problèmes arithmétiques :

    • Problèmes de type additif (les six grandes relations additives)

    • Problèmes de type multiplicatif (les isomorphismes de mesure)

Après-midi :

  • Analyse clinique de situations-problèmes et travail en remédiation : savoir distinguer les opérations sémantiques des opérations arithmétiques. Proposer des exercices tels que : données manquantes, pose de la question, problèmes aberrants (rôle de l’inhibition), énigmes, décision logique…

  • Présentation et travail originels autour des deux logiciels Point d’interrogation, (2002 & 2007, Orthoédition) et de l’ouvrage Penser en action, agir en pensée, le guide des activités mentales (éd. Solal-De Boek, 2007) et du logiciel MathADO (2017, Orthoédition).

Thèmes traités en Méthodologie clinique au cours de la formation:

  • Théorie des champs conceptuels appliquée aux relations additives et aux structures multiplicatives (à travers les notions d’invariant, d’état, de relation et de structures de proportionnalité).

  • Régulation et autocontrôle de l’activité cognitive.

  • Les processus de structuration et d’opérationnalisation.

  • Les conduites de résolution de problèmes :

    • Les facteurs liés à la tâche.

    • Perspectives mettant l’accent sur le sujet : notions de compétence et de performance- Heuristique et algorithme - Flexibilité et rigidité mentale - Procédures et stratégies : de l’automatisation à l’automatisme.

  • L’analyse des schèmes en construction – rôle de l’inhibition – schème familier/schème dangereux – le statut de l’erreur.

  • Retour sur des notions théoriques en référence avec une méthodologie clinique.

REEDUCATION PRATIQUE DU CALCUL

(Du calcul élémentaire à l’entrée dans l’algèbre)

(12 heures de Formation sur deux jours)

Première journée : L’acquisition du calcul élémentaire

(Développement des habiletés numériques et gestion des compétences logico-arithmétiques)

Matin :

Le concept de Nombre en question : vers une approche neuro-constructiviste du nombre en contexte :

  • La chaîne numérique verbale et son acquisition :

    • approche linguistique des nombres

    • les enseignements de la neuropsychologie

    • les niveaux d’élaboration et les habiletés numériques préalables à la maîtrise du calcul.

  • Utilisation et connaissance des Nombres et de leur magnitude : la représentation décimale et le rôle des valeurs de position.

  • Des modèles de traitement du nombre et du calcul.

Après-midi :

Connaissance du calcul :

  • La méthode de Singapour : une approche qui privilégie le passage du concret à l’abstrait.

  • Le calcul additif et soustractif :

    • les mécanismes de calcul

    • un cadre conceptuel pour analyser les stratégies de calcul :

      • Le répertoire stratégique,

      • La distribution stratégique,

      • L’exécution stratégique,

      • La sélection stratégique.

  • L’évaluation qualitative des procédures et des stratégies du calcul (tests et épreuves)

Deuxième journée: Les difficultés dans l’élaboration du calcul réfléchi

Matin :

  • Le calcul multiplicatif :

    • les connaissances procédurales et les connaissances déclaratives (Exercices extraits du logiciel « Point d’interrogation n°2, résolution de calculs multiplicatifs »).

  • Le calcul écrit et posé : les opérations en colonne.

Après-midi :

  • L’entrée dans l’algèbre : comprendre le signe = comme connecteur logique (analogie-processus) et/ou comme signe d’égalité.

  • Le rôle des connaissances naïves et familières dans l’activation du calcul.

  • Activités de calcul réfléchi autour du matériel « Tout Compte Fait », « Safari », « Les écureuils », « Au bout du compte » et « A pas comptés », (Orthoédition).

Espace et géométrie : troubles et remédiation liés aux représentations spatiales et à la mise en place des concepts géométriques

(Formation sur deux jours)

1ère demi-journée :

  • De l’espace vécu à l’espace représenté.

  • Organisation de l’espace et images mentales.

  • Le point de vue piagétien : la représentation de l’espace et la géométrie spontanée chez l’enfant.

  • Les notions de grandeurs et de mesures.

  • Le rapport aux grandeurs.

2ième demi-journée :

  • Géométrie plane et géométrie dans l’espace.

  • Le rôle du vocabulaire spécifique géométrique : les modèles de la compréhension du lexique géométrique.

  • L’évaluation clinique des difficultés liées à la mise en place de la Représentation Spatiale.

3ième demi-journée :

  • Les savoir-faire géométriques : relations entre objets, propriétés des objets

  • Motricité, contrôle du geste et utilisation des instruments : tracer pour comprendre.

  • Construction de la mesure et des objets géométriques,

  • Le rôle de la vicariance : savoir multiplier les voies d’accès.

4ième demi-journée :

  • La démarche expérimentale en géométrie.

  • La pensée géométrique : le raisonnement et la visualisation géométriques.

  • Les modèles de situation, le contexte sémantique et la résolution de problèmes géométriques.

METHODOLOGIE CLINIQUE DU RAISONNEMENT

(Formation sur deux jours)

Matin (première journée) :

Connaissances et représentations :

  • L’héritage piagétien : le raisonnement comme coordination des opérations logiques.

  • Revisiter les épreuves piagétiennes : validité et utilisation clinique.

  • Logique et métalogique : le raisonnement pragmatique et social.

Après-midi (première journée) :

  • Les variétés du raisonnement : Définition et différents types de raisonnement : analogique, relationnel, inférenti el et spatial.

  • Procédures et stratégies ; heuristique et algorithme ; flexibilité et rigidité mentale.

  • Le modèle de Gréco : le bricolage cognitif du kit mental.

Matin (deuxième journée) :

  • Psychologie cognitive du raisonnement : La notion d’erreur et de biais cognitif : les deux systèmes intuitif et logique de Kahneman.

  • Crédibilité sémantique et validité logique.

  • Le raisonnement en résolution de problèmes : distinguer ce qui relève des états et des relations, des mesures et des domaines de grandeur.

  • Typologie des problèmes arithmétiques :

    • Problèmes de type additif (les six grandes relations additives)

    • Problèmes de type multiplicatif (les isomorphismes de mesure)

Après-midi (deuxième journée) :

Le raisonnement en situation :

  • Le contrôle de l’activité : le rôle de l’analogie et des connaissances naïves et familières.

  • Les caractères et les processus de planification.

  • La vicariance cognitive et l’inhibition comme facteur positif de raisonnement.

  • Les stratégies d’autorégulation cognitive.

  • La notion de problèmes ouverts et de pensée divergente.

LE TRAITEMENT NEUROPSYCHOLOGIQUE DU NOMBRE ET DU CALCUL

(Formation sur une journée)

Matin :

Le concept de Nombre en question : vers une approche neuro-constructiviste du nombre en contexte :

  • Utilisation et connaissance des Nombres et de leur magnitude : la ligne numérique mentale, la représentation décimale et le rôle des valeurs de position.

  • Les modèles en neuropsychologie et en psychologie cognitive de traitement des nombres et du calcul (transcodage des numéraux – procédures de calcul et faits arithmétiques).

  • Les enseignements de la neuropsychologie du calcul chez l’adulte acalculique.

Après-midi :

Connaissances du calcul :

  • L’évaluation qualitative des procédures et des stratégies du calcul (tests et épreuves)

  • Le calcul additif et soustractif : les mécanismes de calcul.

  • Le calcul multiplicatif : les connaissances procédurales et les connaissances déclaratives.

P6300106.JPG

L'avis des stagiaires

D’après les questionnaires de satisfaction et courriels reçus


Les Points forts des formations :

  • Méthodologie basée sur du fonctionnel, du pratique. J’ai maintenant une vision plus claire de ce flou théorique.

  • Un véritable apport de la recherche, avec des connaissances théoriques très approfondies.

  • J’ai enfin trouvé un mode de « penser les mathématiques » qui me parle et que je pense efficace et adapté.

  • Grande clarté pédagogique, très « référencé », autant sur le plan théorique que sur la partie mise en pratique. Et une transmission de documents très appréciable.

  • Des supports pratiques, des clés pour proposer des supports d’activité.

  • La maîtrise du formateur dans les domaines abordés avec un bon équilibre entre la théorie et la pratique.

  • Bases théoriques solides. Formation dense mais agréable. Un contenu sur lequel je vais pouvoir m’appuyer, avec des exercices pratiques qui consolident les notions vues. Encore merci.

  • Le très grand niveau de connaissances de Mr Ménissier, avec de nombreuses références et sources de matériel.

  • Un formateur qui recentre sur ce qui doit être travaillé en priorité, sur le fondamental.

  • Une formation où l’on ne perd pas son temps ! J’ai apprécié qu’il n’y ait pas de tour de table de présentation des orthophonistes. On rentre tout de suite dans le « vif du sujet ».

  • Une approche intéressante et utile pour une pratique en cabinet. Beaucoup d’échanges constructifs avec le formateur.

  • Formateur très abordable et à l’écoute.

  • Merci d’avoir insisté sur le rôle de l’entraînement qui appuie la théorie et fortifie les informations présentes.

  • Une formation tout à fait passionnante, nécessitant ensuite d’être reprise car très dense.

  • Une formation (sur le calcul) qui apporte un nouveau point de vue et des outils concrets. Je me sens prête pour appliquer tout cela dès la semaine prochaine.

  • Je vous remercie pour toutes les informations que vous nous avez transmises. C'est un réel plaisir de redynamiser mes séances en LM depuis que j'ai participé à votre formation. Les jeux achetés ont également tout de suite été investis !

  • Formation dynamique, interactive. Formateur passionné, à l’écoute de ses stagiaires. Présentation agréable alliant théorie et exemples, cas pratiques. Il y a même des « minutes culturelles » que j’ai beaucoup appréciées ! Un grand merci.

  • Contenu clair – bien structuré – Manipulation du matériel intéressant. Merci beaucoup pour ces deux jours. C’est toujours intéressant de vous écouter parler avec passion. Vous nous donnez le frisson cognitif !

Et pour être honnête, les Points à améliorer :

  • Il faudrait étoffer et développer la partie pratique et mieux hiérarchiser les « méthodes de prise en charge ».

  • Programme trop dense pour la durée de formation. Peut-être un peu trop théorique, trop peu de temps passé sur les aspects rééducatifs.

  • Un jour de plus serait nécessaire afin de prendre un peu plus de temps sur les notions.

  • Notions passées parfois rapidement pour une stagiaire « débutante » en cognition mathématique.

  • Trop de théories et de références. En sortant de la formation, je n’ai pas retenu les concepts importants.

  • Donner plus d’exemples concrets reliés au déroulement de la séance.

  • Supports de la formation : on ne sait pas quoi prendre en notes : certaines diapos sont sur la clé, d’autres non. Et on ne sait pas lesquelles !

  • Partie algèbre à approfondir (concerne la formation sur les adolescents).

  • Détailler plus le plan de soins orthophoniques (le projet thérapeutique à court et long terme).

  • Plus de données sur la rééducation et des études de cas.

  • Débit de parole parfois un peu trop rapide.

Je prends en compte vos remarques :

  • Je propose une formation pour les ados sur deux jours et une sur une seule journée présentant les principes méthodologiques de la remédiation des troubles de la cognition mathématique, ce qui permettra de ralentir le rythme, d’aborder plus de notions didactiques et de présenter plus de situations rééducatives.

  • Trop passionné par mon sujet, j’admets aller parfois un peu vite, notamment sur des notions et concepts de psychologie cognitive souvent ignorés des stagiaires.

  • La formation sur le calcul est évidemment pratique et répond à vos attentes en proposant de nombreuses activités de remédiation.

  • Pour la théorie, je donne aux stagiaires plus de 120 documents (diaporamas mis en PDF, articles, épreuves cliniques qualitatives issues de mes recherches, matériels…) qui sont téléchargés soit sur une clé USB, soit directement sur leur ordinateur. Je conseille de venir avec son ordinateur afin de pourvoir suivre directement les diapos présentées (effectivement, je ne donne pas toutes les diapos présentées, ayant été victime dans le passé de plagiat !).

  • Le concept de cognition mathématique intègre et élargit la notion de logico-mathématique. L’apport théorique est donc indispensable compte-tenu des connaissances actuelles dans ce domaine (notamment les connaissances issues des recherches en psychologie développementale, des neurosciences et de la didactique des mathématiques).

  • Certaines formations s’avèrent plus théoriques que d’autres. Je présente une étude de cas dans la formation sur les adolescents, mais pas dans d’autres. J’essaie d’équilibrer les contenus en fonction du thème de la formation. En ne participant qu’à une seule, le stagiaire peut avoir l’impression d’incomplétude.

Autres formations proposées

 

Objectifs des formations :

  • Apporter une synthèse théorique dans le domaine numérique et sur ses troubles en regard des travaux menés en psychologie cognitive, en neuropsychologie du calcul et en didactique des mathématiques.

  • Appréhender les modèles de la neuropsychologie pour mieux comprendre les difficultés de l’enfant dans son acquisition du nombre et du calcul.

  • Acquérir un savoir théorique et un savoir-faire dans la pratique clinique des troubles de la cognition mathématique.

  • Actualiser les connaissances sur les concepts de nombre, de numération, de calcul et de résolution de problèmes.

  • Savoir poser un diagnostic précis de Dyscalculie Développementale ou de simple retard d’acquisition.

  • Permettre une meilleure connaissance des batteries de tests disponibles et s’approprier ses outils d’évaluation.

  • Proposer un matériel approprié en regard aux difficultés de l’enfant.

  • Réfléchir sur des études de cas et sur la pratique rééducative.

Thèmes principaux : Comptage et dénombrement chez l’enfant

  • Approche phylogénétique du nombre : une histoire des numérations.

  • La chaîne numérique verbale et son acquisition - approche linguistique des nombres - les enseignements de la neuropsychologie - les propriétés de la suite numérique - niveaux d’élaboration.

  • Les procédures de quantification : perception numérique immédiate - comptage et principes de performance - estimation globale des quantités

  • Le rôle de la conservation du nombre.

  • Présentation d’activités numériques autour du comptage et du dénombrement chez l’enfant.

Le Bilan clinique des troubles de la cognition mathématique

  • Apport de la neuropsychologie du calcul et de la psychologie cognitive

  • Bilan de la dyscalculie et des troubles du raisonnement logico-mathématique

  • Les Batteries TEDI-MATH (petit et grand) et la batterie UDN II.

  • La notion de conservation logique.

  • Les tests d’évaluation en présence (dont l’EVAC et l’ECPN)

  • De nouvelles épreuves d’évaluation qualitative de la cognition mathématique (en cours d’élaboration) : CALEPIN à Calcul / Anticipation / Langage / Estimation / Problèmes / Inférence / Numération.

  • Etude de cas cliniques.

 

L’analyse de la pratique de rééducation

  • Etude de cas cliniques

  • La méthode Tchou (compréhension du système décimal)

  • Le geste et la main dans le calcul

  • Retour de la pratique des stagiaires.